Blog

Mes conseils avant l’utilisation d’une scie circulaire

Mes conseils avant l'utilisation d'une scie circulaire
Ecrit par Roger

Mes conseils pour bien utiliser une scie circulaire

De plus en plus de particuliers se mettent à faire eux-mêmes leurs travaux de bricolage : montrer une étagère, remplacer une porte, réparer une fenêtre cassée, etc. Autant de petites tâches que l’on peut faire soi-même, sans besoin d’une intervention professionnelle.

Attention cependant, il vous serait impossible de vous occuper vous-même des travaux de bricolage sans avoir en main des équipements nécessaires. Il y en a plusieurs sur le marché, parmi lequel la scie circulaire est un must.

C’est un appareil innovant et pratique que vous pouvez utiliser pour effectuer différentes tâches de rénovation ou de construction de maison. Aussi bien les artisans professionnels que les bricoleurs du dimanche ne peuvent s’en passer. Elle permet non seulement une découpe franche, nette et précise des lames de bois et de tout autres matériaux. Mais c’est également un moyen pour gagner du temps dans les réparations et les créations diverses. De plus, une scie circulaire est facile à utiliser. Il suffit de baisser le levier pour trancher quelques centimètres de bois en quelques secondes.

Toutefois, l’utilisation de ce genre de scie ne se fait pas n’importe comment. Aujourd’hui, je viens partager quelques précautions à noter.

Prenez bien le temps de choisir votre lame de scie

Prenez bien le temps de choisir votre lame

Aussi bien pour une scie manuelle qu’une scie électrique, vous devez choisir la bonne lame avant de commencer à travailler. En règle générale, vous travaillerez le bois avec ce genre d’appareil. Ce qui est idéal pour n’importe quelle épaisseur de lame. Néanmoins, si vous comptez découper des matériaux plus épais et plus robustes, il faudra un accessoire adéquat pour éviter les accidents. Pour information, les plateformes en ligne vous proposeront différentes tailles et qualités de lame pour le travail du métal, du plastique ou du carrelage.

En outre, une lame ne vous durera pas éternellement. Pour assurer la qualité de la coupe et la durabilité de votre machine, vous devez changer la lame fréquemment. C’est le cas notamment quand les dents commencent à être de moins en moins acérées ou que la lame est de plus en plus lisse.

Ne travaillez pas n’importe où

Une scie circulaire peut être fixée sur une table ou non. La première alternative est bien plus sûre, surtout pour les bricoleurs du dimanche. Mais elle est peu pratique. Il faudra déplacer vos matériaux jusqu’à la scie pour les travailler. Celle-ci se trouve généralement dans le garage pour profiter d’un environnement de travail optimal. Il faut en effet un maximum de concentration et de minutie pour utiliser ce type d’appareil dans la mesure où la lame tourne à plusieurs kilomètres à l’heure.

Le problème reste le même pour la scie portative. Vous devez choisir un endroit calme, où vous ne serez pas interrompue pour commencer à travailler. Évitez surtout d’exposer la scie à des enfants. v vous devez sécuriser votre chantier.

Quelques vérifications de base utiles

Il ne suffit pas simplement d’allumer votre scie circulaire. Pour des raisons de sécurité, il y a quelques vérifications de base nécessaire.

Notamment, vous devez vous assurer qu’aucune fuite d’électricité n’est possible. La moindre étincelle, qui toucherait une poussière de bois pourrait entrainer un incendie.

En outre, vous devez vérifier l’écartement entre le couteau diviseur et la scie en elle-même. Cela vous garantira la stabilité de l’appareil et la qualité de la coupe par la même occasion. Si la lame se bloque, parce que le couteau diviseur est mal placé, cela pourrait entrainer la surchauffe de l’appareil et un accident grave. En outre, l’emplacement du couteau diviseur peut également impacter sur la profondeur de votre coupe.

Aussi bien pour une scie circulaire sur table que pour une scie classique, vous devez également vous assurer que la structure à travailler est parfaitement fixée avant de commencer. À titre de rappel, ce genre d’appareil ne propose que des coupes droites.

Les équipements de protection à porter avec un scie

Les équipements de protection à porter

Vous devez également porter des vêtements de sécurité et différents accessoires avant de commencer à utiliser une scie circulaire.

En premier lieu, je vais parler des gants. Vous devez choisir des accessoires faits avec des matériaux robustes et étanches qui couvre vos mains jusqu’à hauteur des poignets. Ces équipements coutent quelques dizaines d’euros. Les gans permettent entre autres de se protéger des abrasions en tout genre, mais également d’être touché par les dents de la lame. Ils peuvent vous faire économiser de précieuses secondes pour sauver vos doigts et d’éviter des blessures graves. Pour information, les gans de chantier embarquent généralement une protection en maille d’acier et un système de fermeture sur les poignets pour en assurer le maintien pendant les travaux.

En outre des gans, vous devez également porter des chaussures de protection. Le but étant d’éviter que des résidus lourds ne viennent blesser vos pieds. En outre, ces chaussures de protection vous permettent de circuler librement sur tout le chantier. Les modèles sont aujourd’hui plus esthétiques et moins lourds. Ils disposent toujours d’une coque en acier, mais se présentent davantage comme des baskets.

Pour vos yeux, procurez-vous des lunettes de protection. Vous ne serez jamais à l’abri des débris qui peuvent voler dans la salle. Vous n’avez pas besoin d’une paire qui mange la majeure partie de votre visage. Une simple lunette en plastique fera amplement l’affaire. Les grandes marques vous proposeront différents styles sur leur site de vente en ligne.

Comme la scie circulaire est assez bruyante, un casque antibruit ne serait pas non plus du luxe. Optez pour un accessoire qui peut vous protéger de 110 dB environ. Pour le confort, on vous conseille également les casques avec des coussinets.

Et bien évidemment, vous devriez porter des vêtements spécifiques pendant le travail du bois, du métal ou des plastiques et des carreaux. Vous devez non seulement être à l’aise dans vos mouvements, mais ces derniers ne doivent pas craindre les tâches. Ce n’est pas la peine de faire des courses spécifiques pour ce faire. Vous n’avez qu’à réutiliser les vêtements que vous portez moins.

Roger

Votez pour cet article!

A propos de moi !

Roger

Laisser un commentaire.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.